Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Interview : Camille Choplin alias Ecologirl

Interview : Camille Choplin alias Ecologirl
4 décembre 2018 N.
dans Interviews, Unes

Passionnée et passionnante, Camille Choplin, alias Ecologirl nous parle écologie, de son dernier livre Tout le monde ne raffole pas des brocolis et de sa ville : Bordeaux.

Bonjour Camille, peux-tu nous parler d’Ecologirl ?

Ecologirl est mon double numérique, une super-héroïne qui œuvre pour changer le monde afin qu’il soit plus agréable à vivre… pour longtemps ! Je l’ai imaginée en 2006, à l’occasion de la création de mon blog qui vise à partager mes trouvailles pour un quotidien plus écolo. Depuis, ce petit avatar masqué agit aussi sur les réseaux sociaux.

@Camille Choplin

D’où te vient cette passion pour l’écologie ?

J’ai toujours été sensible à la nature, aux animaux. Petite fille, je voulais devenir reporter animalier pour photographier les lions au Kenya. Je dévorais mes exemplaires de « Terre sauvage ». Et puis finalement, j’ai fait des études de communication plus classiques. Au cours de mon premier job (dans les compléments alimentaires naturels), je faisais beaucoup d’animations et de formations dans les magasins bio. J’ai découvert un univers que je ne connaissais pas et je suis complètement tombée dedans !

Tu viens de sortir un roman, peux-tu nous en parler ?

Je trouve que la prise de conscience des gens est trop lente. On vit comme si tout allait bien alors qu’on fonce dans le mur ! Il est urgent de ralentir, de freiner notre consommation, de voir les choses autrement. Pour cela, tous les moyens sont bons et je suis ravie que la jeune génération de blogueurs et youtubeurs s’en emparent actuellement avec le mouvement #ilestencoretemps et #onestprets.

Moi, j’ai pensé que la fiction était un bon moyen de toucher le cœur des gens. En passant par une histoire légère, on peut semer des petites graines de conscience. Mon roman est bourré de pistes de réflexion et d’action.

Cette histoire mêle les aventures de trois femmes qui ont chacune un rapport différent au monde. La première se fout de tout (et surtout d’elle-même), sa fille cherche à donner du sens à sa vie et leur voisine est une écolo radicale qui se démène pour tout faire parfaitement (selon elle). Le livre démarre avec la rencontre des trois personnages qui vont évoluer ensemble au fil d’une année.

Quels sont tes plus gros challenges en tant que maman green ?

Imprégner mes enfants de mes messages sans leur faire peur. Les éveiller à la beauté du vivant.

Comment fait-on pour apprendre aux enfants à adopter des gestes écologiques ?

Les enfants apprennent en observant les adultes. S’ils nous voient faire des choses, ils le font. Après, je surveille un peu quand même, car quand je ramasse un déchet par terre, ma fille de 4 ans veut souvent m’imiter mais je dois faire gaffe qu’elle ne prenne pas des choses trop sales.

Et au quotidien, le zéro déchet, tu y arrives toi ?

Non !! Je suis pas mal sur la salle de bain avec mes cotons lavables, ma cup… Sur la cuisine, j’ai plus de difficultés, car n’étant pas une grande cuisinière, j’achète souvent des choses faciles à cuisiner… et emballées ! L’année prochaine, j’espère avoir plus de temps pour m’y mettre vraiment et réduire encore plus mes déchets.

@Camille Choplin

Est-ce que Bordeaux est une ville eco-friendly ?

Bordeaux bouge énormément. Chaque jour je découvre une initiative, un projet… c’est vraiment extra ! Mais il y a encore beaucoup à faire, notamment sur le civisme des gens. On ne pourra pas avancer sans une vraie prise de conscience de leur part. Je suis effarée par les mégots, je me creuse la tête pour trouver une solution pour que les gens arrêtent de les jeter par terre. Ça me rend dingue ! D’ailleurs je me suis lâchée dans le roman à ce sujet…

Peux-tu partager certains de tes projets de 2019 ?

Je quitte mon travail à la Maison écocitoyenne pour me consacrer à des projets plus personnels, toujours dans les domaines qui me tiennent à cœur. Continuer l’écriture (j’ai plusieurs idées de romans et j’aimerais imaginer des histoires pour les enfants), proposer des ateliers interactifs, pour donner la parole aux gens qui veulent agir, créer des conférences, animer des tables rondes… et développer mon blog qui a 12 ans et mérite, comme tout ado, que je lui consacre du temps !

Et dans ta ville, quelles sont tes adresses green et cocon préférées ?

J’adore le café-coworking-resto « Le Buro des possibles » qui est super cosy, super bon et super engagé. Les filles sont adorables !

Pour une pause détente, je file au sauna ou me faire masser chez Naturôme, un espace de santé au naturel éco-rénové. Le lieu en lui-même est très apaisant.

Je pratique le yoga au Yogapop. Le studio est très beau, il y en a pour tous les goûts avec des propositions très originales !

J’ai hâte de tester les cours de cuisine sains et faciles d’Emilie Borriglione, « C’est si bon nutrition », qui ouvre un nouveau lieu ces jours-ci au cœur de Bordeaux.

Et pour mes courses, c’est Supercoop, le supermarché coopératif où les clients sont aussi les patrons (et inversement). Un projet concret pour changer le monde qui gagne à être connu !

Pour suivre Camille sur Facebook, c’est ici !

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre newsletter !