Vegan, végétarien et sans cruauté.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Interview toute douce de Carole, créatrice de la marque Les Happycuriennes

Interview toute douce de Carole, créatrice de la marque Les Happycuriennes
20 janvier 2016 N.
dans Interviews, Mode et beauté, Shopping, Unes

Lorsqu’on a découvert la marque Les Happycuriennes, on a tout de suite craqué. Rien que les noms des crèmes nous ont donné envie de tout tester. S’ajoutent à cela le concept de slow cosmétique, une formulation à froid et des produits de beauté qui sont à la fois bio et véganes. Forcément, on a eu envie d’en savoir plus !

Bonjour Carole, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ?

Bonjour Nadège et à toute l’équipe de VeggieBulle, je vous remercie pour cette invitation sur votre blog communautaire riche d’informations saines et pleines de sens, je suis ravie de répondre à vos questions. Et j’en profite pour vous souhaiter, ainsi qu’à vos lectrices/teurs, une très belle et heureuse année 2016, qu’elle soit remplie chaque jour de bonnes-heures….

Je suis Carole Marchais, j’ai 37 ans, je suis originaire du Sud-Ouest, d’un joli coin où l’on parle de chocolatines et de poches (sacs plastique), et parisienne d’adoption depuis plus de 16 ans ! Je suis chimiste & cosmétologue de formation, j’ai passé 12 années dans un grand groupe de l’industrie de la beauté, dont 8 ans en laboratoire en tant que responsable de formulation. Puis, après avoir fait plusieurs publications sur le sujet de la cosmétique responsable, j’ai pris un tout nouvel envol professionnel en oeuvrant durant 3 années dans les domaines de l’environnement et le développement durable au sein d’ONG dont la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand.

J’anime aussi depuis plus de 4 ans le blog Génération Cosméthique où j’ai à coeur de partager une vision heureuse et bienveillante de la beauté et des produits cosmétiques, qui m’a permis notamment de mieux comprendre les besoins et demandes d’une nouvelle génération de femmes, qui se concrétise aujourd’hui avec cette toute nouvelle ligne de soins,  Les Happycuriennes.

Photo_Carole_Marchais_1

Crédit photo : Les Happycuriennes

Comment vous est venue l’envie de créer Les Happycuriennes ?

En 2013, dans le prolongement de mon blog riche de retours d’expérience, j’avais décidé de rédiger un guide sur la cosmétique responsable avec les meilleurs exemples de marques qui excellent en ce sens. J’ai interviewé plusieurs acteurs de la cosmétique naturelle et bio. Cette initiative, qui est restée à l’état de projet, m’a permis cependant de constater que la marque idéale que j’imaginais « naturellement » n’existait tout simplement pas. Cela ne veut pas dire évidemment que les sociétés cosmétiques du marché ne sont pas bien : certaines valent le détour. Cependant, aucune ne réunissait ce que j‘estimais primordial pour des soins cosmétiques adaptés à une nouvelle génération de femmes sensibles à un nouveau mode de consommation : des produits vraiment sains pour la santé (exempts d’ingrédients douteux), le bio, le véganisme, une éco-conception poussée des produits… sans oublier le souci d’efficacité réelle de soins naturels devant répondre aux besoins de la peau soumise chaque jour à de multiples stress engendrés par la vie moderne et à l’origine de tous nos désagréments cutanés.

Deux autres points très importants également me tenaient particulièrement à coeur :

• Proposer une offre qui soit moins mercantile en évitant la prolifération de produits dédiés à un besoin spécifique quand un soin unique peut offrir plusieurs vertus, servir plusieurs usages, et être plus économique.

• Sortir des diktats normés de la beauté et du culte de la perfection : je voulais trouver une nouvelle façon de parler avec les femmes et ne surtout pas les obliger à être belles, jeunes, minces et parfaites, comme le font déjà bien assez les grands groupes de cosmétique. Par exemple, il n’est pas question pour Les Happycuriennes de prétendre redonner une peau de 20 ans à une personne de 40 ou 50 ans (c’est de toute façon impossible, les effets obtenus restent de surface et sont éphémères – en utilisant par exemple des agents qui colmatent ou des tenseurs artificiels). Il s’agit plutôt de valoriser sa propre personnalité de peau et d’accepter les signes du temps qui passe en veillant surtout à bien nourrir et entretenir le capital santé naturel de sa peau, et en limitant les stress cutanés liés aux agressions multiples. Il est aussi important de transmettre une vision plus globale de la beauté qui soit aussi intérieure, bienveillante et tournée vers autrui, car le bonheur se vit aussi à travers l’Autre !

Tout ceci m’a amenée à dresser le profil de la marque « idéale » de Cosméthique telle que mes lectrices et moi-même l’imaginions. J’ai alors invité une communauté de 700 femmes (la famille des Happycuriennes) à la co-créer avec moi pour m’assurer qu’elle allait répondre à leurs vrais besoins, quitte à revoir certaines de mes idées de départ. J’ai alors repris ma « casquette » de cosmétologue professionnelle pour élaborer patiemment mes formules avec l’aide d’un laboratoire respectueux de mon cahier des charges très exigeant : pas d’huile de palme & ses dérivés, formulation à froid, grande concentration en actifs bruts.

Les_Happycuriennes_2

Crédit photo : Les Happycuriennes

Est-ce que la campagne de financement participatif a été difficile ?

Je ne dirais pas que la campagne de financement participatif a été difficile étant donné que j’ai collecté plus que l’objectif de départ visé. En revanche, cela prend beaucoup de temps à orchestrer et demande une bonne organisation : il faut la suivre au jour le jour, en étant optimiste et en se disant « Oui, ça va fonctionner ! ». J’ai pris vraiment du plaisir à la faire. C’était d’autant plus enrichissant qu’elle a aussi permis d’avoir de précieux retours sur les produits. La famille des Happycuriennes s’est également agrandie ! C’était plutôt très agréable de constater que des centaines de personnes (hommes compris, oui oui !) pré-commandaient des soins sans même les avoir vus en vrai ! J’en profite pour les remercier encore pour leur confiance et leur soutien.

Les_Happycuriennes

Crédit photo : Les Happycuriennes

Concrètement (sans rentrer trop dans le détail􀀀), comment sont fabriqués vos soins ?

 

Pour une efficacité accrue, tous nos soins sont fabriqués selon un processus complexe de formulation à froid : cela signifie qu’aucune étape de chauffage n’a été effectuée pendant leur confection. La formulation à froid est un vrai plus pour les consommatrices, car elle préserve les vertus des actifs (huiles végétales vierges, extraits végétaux, eau florale…tout ça en bio, bien sûr) et augmente l’efficacité de nos soins. Quasi tous les produits du marché sont fabriqués à chaud, c’est dommage car ça dénature tous les actifs fragiles dont la plupart des huiles végétales. Les produits sont sinon fabriqués dans le sud de la France avec 100% de plantes récoltées dans le Sud-Ouest, sourcées auprès de petits producteurs et/ou coopératives locaux.

Shooting de la première ligne de 4 crèmes de Carole pour "Les Happycurienne"

Crédit photo : Les Happycuriennes

Que signifie la certification avec les labels Vegan et Cruelty Free ?

La certification Vegan et Cruelty Free est délivrée par la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), une association de défense du bien-être animal.

Elle atteste deux choses :

• Que nos soins sont garantis Vegan, c’est à dire dépourvus de substance d’origine animale.

• Que nos ingrédients et nos produits finis sont « Cruelty Free », c’est à dire qu’ils ne sont pas testés sur

animaux, à aucun stade.

Cela signifie aussi que Les Happycuriennes ne seront pas commercialisées sur des marchés obligeant la pratique de tests sur animaux, comme en Chine par exemple. Pour celles qui veulent en savoir plus, nous avons rédigé un article sur l’obtention de notre label :

 https://leshappycuriennes.com/nos-cosmetiques-viennent-de-recevoir-le-label-vegan-crelty-free/

Est-ce que vous pouvez nous annoncer quelques-uns de vos projets pour 2016 ?

Pour 2016, on va déjà essayer de faire le plus de peaux heureuses possible en nous faisant connaître et on va réfléchir aux prochains soins de la gamme, en collaboration avec la famille des Happycuriennes.

Et vous, vous utilisez quoi comme soins Les Happycuriennes ?

Comme je suis une vieille peau en devenir, j’utilise La Re-belle dédiée aux 1ères rides et peaux matures, que j’alterne avec L’Audacieuse car l’épiderme d’une alter-entrepreneuse a tendance à être fatigué & stressé 😉

Enfin, pourriez-vous nous donner votre rituel beauté du matin ?

Le matin, je bois au réveil un jus de citron bio dans de l’eau tiède. Ensuite, j’asperge mon visage d’eau froide et j’utilise une eau florale bio, de rose en ce moment (sur une lingette ré-utilisable) pour enlever les poussières, impuretés et le sébum résiduels de la nuit. Jamais de produits moussants au petit matin pour ne pas stresser ma peau, sauf si j’ai fait du sport avant mon rituel beauté.

Une à deux fois par semaine, je file faire « un footing méditatif » à jeun (attention, je ne le recommande pas forcément à jeun, à chacun(e) de voir si cela lui convient, pour ma part, je n’y arrive pas avec le ventre plein) dans un parc : je regarde le jour se lever, j’observe la nature et mes sensations de bien-être, c’est tellement agréable, je me sens pleine d’énergie pour affronter la journée après.

Revenons dans la salle de bain, une fois que mon visage est bien nettoyé, j’applique une seule dose de L’Audacieuse qui suffit pour combler les besoins de ma peau. Ensuite, je mets un petit peu de poudre pour accentuer l’effet bonne mine et un simple trait de crayon sur les yeux. Il m’arrive de mettre une touche de rouge à lèvres et de mascara. Et comme j’ai toujours vu le faire ma grand-mère, j’utilise mon rouge à lèvres pour colorer mes pommettes, ça m’évite d’avoir un produit supplémentaire dans ma trousse de beauté. Et après cela, je prends mon petit-déjeuner, jus d’orange bio pressé, un bon miam aux fruits de saison et hop, c’est parti pour une belle journée en perspective 😉

Photo_Carole_Marchais_2

Crédit photo : Les Happycuriennes

Merci Carole pour toutes ces informations et nous vous invitons à visiter le site Les Hapycuriennes ainsi que le Facebook de la marque.

Comments (3)

Pingbacks

  1. […] Blog VeggieBulle ★ Interview toute douce de Carole, créatrice de la marque Les Happycuriennes★ Blog Lolo lécolo ★ Les Happycuriennes / Soins cosmétiques BIO / Sans huile de palme / Non […]

  2. […] • La dernière interview de la créatrice des Happycuriennes, moi donc ! 😉 […]

  3. […] Lire l’interview. […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*