Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Des livres jeunesse qui nous permettent d’évoquer l’amitié

Des livres jeunesse qui nous permettent d’évoquer l’amitié
7 mai 2018 N.
dans Enfants, Livres, Shopping, Unes

Qu’ils sont chouettes ces livres qui nous parlent d’amitié ! On vous les présente en espérant que vous les aimerez vous aussi.

Ailleurs

C’est chez NordSud qu’est paru Ailleurs (12 euros). Cet album est génial et on vous le conseille vivement. Gus Gordon, qui est également l’auteur de Herman et Rosie (également dans cet article) est visiblement un véritable spécialiste de l’amitié ! Cet ouvrage associe plusieurs techniques, avec des illustrations, mais aussi des photos anciennes, des collages : une vraie petite pépite !

« Il y a des oiseaux qui s’envolent vers le nord. D’autres qui s’envolent vers le sud. Il y en a qui partent en autocar. En tous cas, la plupart des oiseaux s’en vont quelque part. Georges Finbec, lui, n’était pas comme la plupart des oiseaux. »

Car oui, cet oiseau là n’allait nulle part. Sa passion à lui, c’était la pâtisserie. Tous ses amis passaient le voir, et l’invitaient à venir avec eux à Paris, au sommet des Andes ou en Alaska, mais rien n’y faisait, Georges avait toujours mieux à faire. Et à force de refuser leurs invitations à voyager, il se retrouva seul. Enfin presque. Il avait son ami Pascal Lombard, un ours, à qui il finit par avouer qu’il ne savait tout bonnement pas voler !

Ni une ni deux, Pascal met alors tout en oeuvre pour qu’enfin Georges puisse découvrir le plaisir des voyages. Et si tout ne se passe pas comme prévu, au final, ils parviendront à réaliser leur rêve. On le redit, mais cet ouvrage intelligent regorge de petits détails géniaux ! Achetez-le !

 

La grande aventure

Republiée en petit format, La grande aventure (6,95 euros) est un incontournable des éditions Nathan. Un matin, Polka décide de partir à l’aventure. Elle réveille son amie Hortense qui ne voit pas d’un très bon oeil cette histoire consistant à grimper tout en haut de la Grande Montagne. Et si elles tombaient de l’autre côté, du côté que personne ne connait ? Mais Hortense et Polka sont inséparables, alors malgré tout, les voilà parties à l’aventure.

En chemin, elles croiseront Edmond écureuil qui lui aussi aura son rôle à jouer dans cette ascension pas vraiment comme les autres. Un moment d’amitié permettant de dépasser ses peurs afin de tenir ses promesses. Une belle histoire de complicité et de courage que l’on ne cesse de raconter encore et encore.

 

Le crocodile du boulevard de Belleville

C’est aux éditions Nathan que l’on retrouve Le crocodile du boulevard de Belleville (11,50 euros). Cet ouvrage très poétique devrait ravir les amoureux de Paris, mais aussi tous les enfants qui ont un peu la tête dans les étoiles. « La nuit, quand tout le monde dormait, Wang sortait du restaurant familial et emmenait Ban-Ji se promener dans les rues de Belleville. L’enfant marchait à côté du tigre, qui lui racontait des histoires. Des histoires du pays de ses ancêtres. Des histoires de la Chine éternelle. »

Une nuit, ils rencontrèrent une dame et son crocodile. Cette dame était visiblement experte en étoiles. Madame Aminata, c’était son nom, était accompagnée du gentil crocodile Moboutou. Elle fit cadeau d’une longue vue au petit garçon, pour qu’il puisse regarder les étoiles en écoutant les histoires de ses deux nouveaux amis. Petit à petit, les quatre compères devinrent inséparables. Jusqu’au jour ou Madame Aminata décida de rejoindre les étoiles…

Une belle histoire tout en tendresse, en poésie et en douceur. Un joli conte du soir.

 

Melrose et Croc

Melrose et Croc (5,50 euros) est un petit format paru chez Gallimard Jeunesse. On aime beaucoup cette histoire, notamment parce qu’on adore Noël. Un jour, c’était juste avant Noël, un petit crocodile vert, qui portait une valise, marchait dans une rue animée. À quelques pas de là, un chien jaune, qui s’appelait Melrose, rentrait chez lui.

Cette histoire d’amitié placée sous le signe de la tendresse, c’est l’histoire de Melrose, qui se dit que ça ne sert à rien de décorer chez lui vu qu’il est tout seul et de Croc qui est venu en ville pour voir le Père Noël. Mais Croc rate le Père Noël, se fait tremper par une flaque d’eau et se retrouve seul à s’abriter de la neige, regrettant ce voyage qui n’a servi à rien.

C’est alors que la magie de Noël opère. Croc et Melrose se retrouvent par hasard sur la glace et lors d’une rencontre inattendue, ils deviennent amis. Un beau Noël les attend et une belle amitié en perspective.

 

L’abri

C’est chez Bayard Jeunesse qu’est paru L’abri (11,90 euros). Ce très beau livre a reçu de nombreuses critiques élogieuses et on comprend pourquoi. Entre les illustrations tout en rondeur et en douceur, et l’histoire à la fois bienveillante et poétique, on est sous le charme.

« C’est le matin. Et quand le matin s’éveille, les maisons se réveillent. » Mais ce matin-là tourne vite à l’affolement. La tempête arrive ! Tout va bien, tout le monde est à l’abri. Enfin presque. Deux ombres arrivent alors que la tempête se lève et personne ne souhaite les aider. Tout le monde les renvoie chez le voisin d’à côté, car personne ne veut les faire entrer.

Il n’y a que petit renard qui brave le vent pour leur porter une lampe tempête qui leur permettra de s’éclairer. Et si les deux frères ours voient la neige comme une bonne nouvelle, chez les renards, c’est la panique. La neige pèse sur le toit qui menace de s’effondrer. Il faut vite partir. Lorsque la famille atteint la colline, ils découvrent l’igloo que les deux frères ont fabriqué. Ces derniers les accueillent autour d’un thé bien chaud dans leur abri de fortune.

Une belle histoire de confiance et de générosité qui nous fait réfléchir au regard que nous portons sur les autres.

 

Herman et Rosie pour la vie

Gus Gordon nous ravit encore avec Herman et Rosie pour la vie (5,50 euros). On retrouve ses techniques associant dessin et collage, avec un jeu constant sur le mix couleur et fonds en papier journal. Ou typographie et gravures anciennes. Bref, ce chouette petit format nous a évidemment beaucoup plu.

« Il était une fois dans une ville très animée, dans une rue très animée, deux très petits appartements : dans l’un vivait Herman Schubert… Dans l’autre, Rosie Bloom… ».

Ils vivent tous les deux à New York. Une grande ville dans laquelle on peut vite se sentir seul. Et d’ailleurs, ils se sentaient tous les deux un peu seuls.

Herman et Rosie ont tous les deux des métiers fort peu passionnants, mais Rosie a une passion, le chant, et une fois par semaine, elle chante dans un club de jazz. C’est là qu’Herman l’entend (depuis la rue). Du coup, le soir il monte sur le toit de son immeuble et joue du hautbois et c’est là que Rosie l’entend (depuis sa baignoire).

Malheureusement, Herman et Rosie perdent leur travail le même jour. Tous les deux (chacun de son côté) se sentent accablés. Pourtant l’histoire ne fait que commencer, car lorsque Herman trouvera Rosie, leur vie prendra un jour nouveau, tellement beau !

 

Histoires d’amis

Ce très gros livre jeunesse est un recueil d’histoires de Grégoire Solotareff. Vous y retrouverez notamment Quand je serai grand je serai le Père Noël et Le chat rouge. Histoire d’amis (24,80 euros) nous présente des histoires d’amitiés qui semblent au départ improbables, mais qui font grandir, changer et devenir meilleur.

C’est un grand format, afin de de profiter de très belles illustrations colorées que les enfants adorent. Le texte est écrit gros, ce qui permet aux plus grands de lire facilement par eux-mêmes. Nous ne connaissions pas l’auteur avant de lire cet ouvrage et nous sommes tombés amoureux de son imaginaire et de ses univers. Et avant tout, nous avons aimé son regard sur l’amitié et sa manière de nous entrainer au cœur de belles relations entre des êtres imaginaires récurrents dans les livres pour enfants : loup, sorcière, chat… Un livre de contes qu’on se transmet de génération en génération.

 

Plein d’amour à partager : une aventure de pop le chien

Plein d’amour à partager (12,90 euros) est un livre Albin Michel Jeunesse. Lui, c’est Pop, il vit avec ses maitres Emma et Robert. Un jour, les petits voisins de Pop lui présentent un nouveau venu : « Flocon », le chat. Mais tandis que Pop cherche à oublier ce chat dont il n’a pas envie d’être l’ami, lors d’une balade au parc, voici Flocon qui débarque et qui le suit partout. Pop est plutôt désespéré de ce chat pot de colle.

Lorsqu’il demande à ses amis chiens, ils lui disent de devenir ami avec lui. Mais rien n’y fait, Pop ne veut pas de ce chat. Pourtant, lorsque ses maitres sauront trouver les bons mots, Pop comprendra qu’il a le cœur assez gros pour aimer Flocon et devenir son ami. Une très très jolie histoire d’amitié entre un chat et un chien, idéale même pour les petits. Craquant.

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Inscrivez-vous à notre newsletter !