Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Laissons libre cours à notre imagination…

Laissons libre cours à notre imagination…
27 juillet 2020 N.
In Enfants, Livres enfant

Qu’il fait bon laisser libre cours à son imagination avec des albums pour les enfants aussi géniaux !

Père Fouettard, c’est qui celui-là ?

C’est Alice Jeunesse qui propose ce très bel album. Père Fouettard, c’est qui celui-là ? nous entraîne dans la magie de Noël. « Dehors, il fait froid, il fait noir. Dans le magasin de jouets, il fait chaud, les lumières sont allumées, un tapis rouge et or est installé. Un rituel presque sacré se met en place. »

Père Fouettard est au fond du magasin de jouets prêt à assister Saint-Nicolas lorsque badaboum, il prend tout un tas de jouets sur la tête et s’évanouit. Lorsqu’il se réveille, deux petits garçons s’inquiètent pour lui. Et ils font bien, car Père Fouettard a totalement oublié qui il était et son rôle important auprès de Saint-Nicolas.

Heureusement, les deux enfants l’assisteront dans sa tâche et tout se passera bien. Quant aux lecteurs, ils vont pouvoir en profiter pour tout savoir sur ce personnage souvent un peu oublié, qui joue pourtant un rôle majeur aux côtés de Saint-Nicolas. Une belle histoire très joliment illustrée, qui contribue activement à la magie de Noël.

 

Abécédaire des métiers imaginaires

 Merci Little Urban d’avoir pensé à proposer ce livre tellement mignon. L’Abécédaire des métiers imaginaires nous entraine dans un monde fantastique rempli de métiers qui n’existent pas, aussi merveilleux que farfelus et totalement improbables.

Aimeriez-vous devenir « attrapeuse de chat dans la gorge, » « empêcheur de tourner en rond », « lanceur d’étoiles filantes », « retrouveuse de pain perdu » ou encore « voleuse de chaussettes » ? Eh bien sachez que grâce à cet ouvrage, vous allez pouvoir choisir un métier qui devrait surprendre pas mal de monde autour de vous ! Et si vous vous lanciez dans une carrière de zoologiste d’animaux fantastiques ou de marchand de sable ?

Chaque métier est bien entendu parfaitement décrit, afin que vous puissiez faire votre choix en conscience ! Et parmi les plus poétiques, il y a « peintre de feuilles d’automne » que nous affectionnons tout particulièrement.

Un abécédaire des plus oniriques, pas comme les autres et parfaitement bien trouvé pour les enfants (et les parents) à l’imagination débordante.

 

Jusqu’à la dernière page

C’est aux éditions Balivernes que l’on découvre le bel album qu’est Jusqu’à la dernière page. « Il était une fois, il n’y a pas si longtemps, un jeune écrivain très appliqué qui ne faisait jamais de faute de grammaire et utilisait toujours les mots justes, qu’il assemblait avec style ».

Seulement voilà, il écrivait beaucoup, mais ne sortait jamais, à part pour faire ses courses. Un jour, au supermarché, il se cogna dans une fée qui lui jeta un sort : toutes les dernières pages de ses histoires allaient disparaître… Et bien entendu, comme dans toute bonne histoire, le sort fonctionna à merveille… De disparition en disparition, notre pauvre écrivain dut tout vendre et même partir de chez lui sac au dos, car il n’avait plus d’argent.

Malédiction ? Pas vraiment, car petit à petit, ce jeune homme qui ne voyait jamais personne se fit des amis, trouva du travail un peu partout dans le monde et découvrit enfin d’autres choses que son ordinateur. Et petit à petit, comme par magie, les dernières pages de ses livres réapparurent.

Enfin, après avoir parcouru le monde et trouvé l’amour, il rentra chez lui pour se marier. Et bien entendu, la fée fit son apparition pour lui offrir la dernière page qui lui manquait… Cependant, le jeune homme, malgré le succès de ses livres ne s’arrêta jamais de voyager et… d’apprendre.

Merci Balivernes, car cet album résonne tellement ! Nous qui adorons voyager, ce livre nous rappelle qu’il est important de toujours continuer de nous ouvrir sur le monde.

 

Le mangeur de marmots malpolis

 Little Urban nous propose encore une fois (et c’est tant mieux), un ouvrage qui sort totalement de l’ordinaire et qui va sans doute en dérouter certains. Le mangeur de marmots malpolis devrait faire beaucoup rire les parents qui, comme nous, ont un moulin à paroles à la maison.

« Bla bla bla. Et patati et patata. Toujours des trucs à dire ou à redire ! Parfois même sur des machins-choses qui ne la regardent pas. »

Un jour, les parents de Manon en ont ras-le-bol et finissent par l’emmener chez le Croc-M ! Le vrai ! Celui qui mange les enfants ! Évidemment, tout cela est une légende, le Croc-M n’a jamais eu l’intention de manger Manon ! Il est juste là pour lui filer la frousse et qu’elle se taise… enfin ! Sauf que Manon n’a pas peur du tout et continue de jacasser, de jacasser… Du coup, Croc-M finit par l’avaler…

Mais rassurez-vous, Manon s’en sortira indemne et deviendra très amie avec le monstre. Mais si j’étais vous… je m’inquiéterais plutôt pour ses parents !

Une super histoire drôle, idéale avant de dormir. La puce l’aime beaucoup et on va sans doute beaucoup la lire. Mais au fait : vous êtes plutôt croque-monsieur ou croque-madame ?

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.