Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Surya Bonaly prend la défense des phoques

Surya Bonaly prend la défense des phoques
1 avril 2007 N.
In Actions

Surya Bonaly, la patineuse artistique française de renommée internationale, trois fois médaillée aux Jeux Olympiques et star de la troupe « Champions on Ice », est la seule patineuse au monde à pouvoir réceptionner un back-flip sur un pied. Mais ce qui fait vraiment flipper Surya, c’est la cruelle chasse aux phoques canadienne. Neuf fois championne de France, cinq fois de suite championne d’Europe et trois fois médaille d’argent aux Championnats du monde, Surya a maintenant remporté le titre de « Championne des animaux », après avoir posé pour deux publicités de PETA dans lesquelles elle soutient le droit des bébés phoques à vivre « en liberté sur la glace » et où elle incite ses fans à « libérer la glace de la violence ».

Fougueuse sur la glace comme dans la vie, Surya a un jour fait cette réponse à un jeune fan qui lui demandait si elle ne trouvait pas la fourrure très jolie, malgré tout : « Oh, oui, et vous aussi, vous avez de beaux cheveux… Est-ce que vous trouveriez normal pour autant qu’on vous coupe la tête pour s’en faire une parure ? »

Ennemie convaincue de la fourrure, Surya sait qu’il n’y a rien de plus glaçant que la chasse aux phoques canadienne. Tous les ans, 335 000 bébés phoques, souvent âgés d’à peine deux semaines, sont frappés à coups de gourdins, abattus au fusil, harponnés au moyen d’une perche à croc et même écorchés vifs pour leur fourrure, devant les yeux impuissants de leurs mères.

Comme Surya le sait, avec les nombreuses alternatives à la fourrure dont nous disposons, tout aussi chaudes et luxueuses, on n’a aucune excuse valable pour porter de la fourrure véritable.

suryabonaly_violence.jpg

Comment (1)

  1. Félicien 13 ans ll y a

    La mode doit-elle forcément nécessiter l’anéantissement des populations d’animaux sauvages ?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.