Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Des histoires d’amitié, de voisins et d’échanges

Des histoires d’amitié, de voisins et d’échanges
6 novembre 2019 N.
In Enfants, Livres enfant

Nous avions envie de vous partager des histoires un peu différentes. Des histoires de voisins, d’amis, d’échanges ou d’émotions communes. Bref, des livres pour enfant qui nous ancrent dans la réalité de l’autre.

Chez les voisins

Chez les voisins (12,90 euros) paru aux éditions Seuil Jeunesse est un album atypique (au grand format) qui se concentre sur la vie d’un quartier, toujours le même, au fil du temps et des évènements.

Déménagement, cinéma en plein air, pluie… Que font ces fameux voisins durant toutes ces situations différentes ? Chaque étage est particulièrement détaillé, avec des familles et leur vie du quotidien.

Vous allez adorer, au fil des pages, repérer les mêmes animaux afin de suivre leur vie et leurs évènements (on aime tout particulièrement la page sur Noël et l’igloo chez les pingouins). Sous chaque double page, on retrouve une petite histoire associée à la situation, qui évoque certains des personnages que vous allez donc pouvoir repérer tous ensemble.

Ludique, comme un véritable petit dessin animé, cet ouvrage possède de belles illustrations fines que nous avons adorées.

 

Le grand voyage

Ici, on ADORE les aventures d’Emmett et Cambouy. Le grand voyage (13,90 euros) est donc le nouvel opus des aventures de nos deux amis.

« Cambouy entre en trombe dans le salon d’Emmett, renversant au passage sa tortue serpentine. « C’est les vacances ! C’est les vacances ! » s’écrie-t-il.»

Et parce que les vacances sont là, Cambouy décide de partir en voyage, ce qui ne ravit pas du tout Emmett qui préfèrerait clairement rester chez lui. Et tandis que le premier part léger comme une plume avec quasiment rien, le second emmène à peu près toute sa maison. Mais finalement, ils s’arrêtent au bout du jardin pour planter leur tente et c’est Emmett qui, effrayé, rentrera chez lui en pleine nuit !

S’en suit une scène remplie de couleurs, durant laquelle les amis racontent leurs voyages imaginaires. Nous aimons beaucoup ce moment qui nous invite, nous aussi, à rêver éveiller.

Et puis, au final, c’est une véritable colonie de vacances qui va décider de partir à la mer. Avec leurs amis, Emmett et Cambouy vont vivre un voyage extraordinaire jusqu’à un paysage magnifique. Un voyage qui mettra tout le monde d’accord et qui resserrera les liens.

Encore une très très belle histoire dont on ne se lasse pas.

Bulle d’été

Ce sont les éditions HongFei qui proposent ce très bel album jeunesse. Bulle d’été (15,50 euros) nous entraîne au cœur de l’été, dans un univers où le temps semble suspendu. L’histoire d’un petit garçon qui n’a pas grand-chose à faire, très seul, qui laisse le temps s’écouler et qui aimerait bien trouver d’autres occupations.

Il y a bien les films, les chats de son quartier à nourrir, mais aussi Lily. Lily à qui il n’ose pas dire un mot, qu’il croise, et avec qui il aurait tant aimé vivre tous ces moments estivaux. Mais peut-être qu’à la rentrée, tout va changer ? Peut-être que cette solitude va s’effacer pour faire place à d’autres souvenirs.

Cet album est ravissant, dans tous les sens du terme. Comme une pause où les illustrations remplacent les mots et créent le silence. Une atmosphère ensoleillée pour un été faisant une grande place à l’imaginaire.


Awinita – Petit rêve deviendra grand

Awinita – Petit rêve deviendra grand (8 euros) est un ouvrage idéal pour les premières lectures seul ou pour une histoire du soir un peu longue. De celles que l’on commence tôt ou que l’on lit en plusieurs fois.

Bienvenue dans une tribu Hopi dans laquelle vit Awinita. La petite fille a du caractère et désire devenir guérisseuse. Et même si l’ancien se moque, la petite indienne saura lui démontrer qu’elle est bien plus capable qu’il ne le pense.

Avec ses amis, c’est aussi une fine cavalière. Une plongée tendre et très agréable aux côtés de ces petits amérindiens qui nous invite à une balade passionnante, en pleine nature. Vous trouverez des petites notes à la fin de ce mini roman illustré sur les personnages ainsi que la tribu des Hopi.

Un petit côté Yakari qui rappellera de bons souvenirs aux parents.

 

Matin Minet – Le Point du jour

Paru chez Pastel, Matin Minet – Le Point du jour est un petit format qui devrait plaire à toute la famille. Histoire particulièrement poétique, un peu folle, totalement inattendue, celle de Matin Minet et de Hadek le charançon qu’il héberge sous son toit est un conte, à la recherche du point du jour.

Mais pour le trouver, ils vont en croiser du monde et chacun ira de son petit commentaire et de son avis. Pourtant, de jour, point ils ne trouveront. Il faudra attendre la fin de l’histoire pour donner du sens à cette épopée pas comme les autres.

De jolis dessins, des textes inspirés et beaucoup de fantaisie à la clé.

 

Le géant ou l’incroyable aventure des émotions

Le géant ou l’incroyable aventure des émotions est paru chez Alice Jeunesse. Grand album, il nous a particulièrement plus, car… il n’a pas de texte ! L’ouvrage débute dans un village fort paisible, où règne la « sérénité ». Tout est à sa place, tout est calme, tout le monde semble heureux.

Quand tout à coup, on entend un énorme bruit et on constate que les visages changent. Quelque chose semble vouloir sortir du sol… Nouveau sentiment dans le village… « L’inquiétude ».

À chaque double page, nous découvrons donc l’évolution de cette histoire, avec à chaque double page, un sentiment différent. Vous aussi, vous verrez, vous allez adorer tourner les pages petit à petit et comprendre, voire ressentir, les émotions des habitants du village.

À vous de mettre des mots sur les illustrations, ensemble et de construire votre propre récit. Nous avons adoré les illustrations tout en rondeur et les très belles couleurs.

 

Tu ne dors pas, Isidore ?

Tu ne dors pas, Isidore ? est un très chouette ouvrage sur un ours qui s’ennuie parce qu’il n’hiberne pas et qui va faire, pourtant, de très belles rencontres.

« L’hiver, tous les ours hibernent. Tous ? Non ! Isidore n’a pas sommeil. Il vient de terminer le dernier livre de sa bibliothèque et ne dort toujours pas. »

Ce livre est TELLEMENT, mais tellement mignon ! C’est l’ouvrage à avoir pour des lectures au coin du feu, sous la couette ou sous une couverture dans le canapé. Car vous allez voir beaucoup, beaucoup de neige et découvrir une histoire d’amitié entre les animaux. Avec son copain blaireau, Isidore va sauver un lapin, rencontrer des chiens qui se sont enfuis de chez eux et protéger efficacement tout ce petit monde.

Et si, finalement, plutôt que de passer l’hiver seul, Isidore et ses amis restaient ensemble ? Mais attendez, ce n’est pas fini, car décidément, la maison de notre ours est particulièrement accueillante cet hiver !

Tout en bienveillance, avec de belles illustrations : un livre à lire en famille avec des cookies et du chocolat au lait d’avoine !

 

J’aime m’ennuyer

Très belle découverte que ce joli ouvrage proposé par les éditions Frimousse. J’aime m’ennuyer devrait plaire aux enfants qui ont bien compris que l’ennui n’existait plus à partir du moment où l’imagination prenait le dessus.

« J’ai des tas de copains et pas assez de doigts pour les compter. Ensemble, on joue, on invente des histoires, on fait la course et on fabrique des choses pour aller sur la lune. »

Seulement, le copains de notre narratrice, eux, n’aiment pas s’ennuyer, alors qu’elle au contraire, oui ! Car s’ennuyer, c’est faire tellement de choses : compter les dents du chien, toucher son nez avec sa langue, faire des courses de crottes de nez ou encore rêver sous la pluie.

Bref, s’ennuyer, c’est visiter le champ des possibles et ça… c’est tout sauf ennuyeux !

Quel que soit l’âge de vos enfants, qu’ils le lisent avec ou sans vous, J’aime m’ennuyer est un album à avoir !

 

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.