Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    De très très chouettes albums jeunesse : nos coups de coeur

    De très très chouettes albums jeunesse : nos coups de coeur
    8 juin 2021 N.
    In Enfants, Livres enfant

    Une sélection d’albums jeunesse aux petits oignons pour bien commencer l’été : des albums cocons à lire et relire avant de s’endormir ou à tout moment de la journée.

    Majina n’est plus dans ses baskets

    Majina n’est plus dans ses baskets est un très chouette ouvrage qui parle d’un sujet pas toujours facile à aborder avec les enfants : les changements de comportements liés à l’adolescence.

    Carléro est le petit frère de Majina. Et Carléro, il voit bien que sa sœur n’est plus dans ses baskets… sauf que lui, il le prend au sens propre. Alors, il s’imagine que sa sœur a été enlevée et que c’est pour ça que sa fausse sœur se comporte de cette manière. Qu’elle n’a plus de patience, qu’elle ferme sa porte à clé, etc.

    Du coup, Carléro imagine une solution pour démasquer la fausse sœur et retrouver la sienne. Parce qu’après tout, est-ce qu’il ne faudrait pas intervenir au niveau des baskets elles-mêmes ?

    Extrêmement mignonne, cette histoire touchante nous rappelle que nos enfants grandissent vite. Qu’eux aussi, seront bientôt des adolescents et qu’il faudra tâcher de comprendre ces bouleversements.

    Heureusement, Majina finira par retrouver ses baskets et sa joie de vivre ! Un livre vraiment très mignon à lire et relire sans hésitation.

    Charlotte et la migration des shorts

    Charlotte et la migration des shorts est une tellement belle idée des éditions D’eux. Mais si, vous savez, nous avons tous connu ça en tant que parents. Cette phase consistant à toujours porter le même type de chose, ou les mêmes couleurs, ou de vouloir porter des vêtements d’été en plein hiver.

    Eh bien voilà, c’est le cas de Charlotte qui adule ses shorts et qui ne veut pas porter autre chose. Seulement, forcément, lorsque les températures tombent, ce ne sont plus vraiment des tenues adéquates. C’est alors que sa maman a une idée géniale. Elle explique à Charlotte que ses shorts ont… migré ! Eh bien oui, après tout c’est l’hiver !

    Les petits shorts sont partis dans l’hémisphère sud, profiter de l’été, mais qui sait, peut-être reviendront-ils avec des surprises ? Car pendant ce temps, sans doute que d’autres en profiteront et joueront sur la plage avec. Du coup, Charlotte apprend à vivre sans ses shorts. Mais bien entendu, l’été sera de retour, et les shorts aussi…

    Une histoire aux magnifiques illustrations et que nous avons trouvée extrêmement mignonne. Nous adorons cette idée de départ des shorts qui reviennent aux beaux jours. Nous aurions dû avoir cette idée quand la puce était petite et voulait mettre ses robes d’été en hiver !

    Elle a d’ailleurs adoré cette histoire et a beaucoup ri à l’idée de voir les shorts s’en aller seuls à l’autre bout du monde !

    Igor j’adore !

    Oh que oui, nous adorons Igor. Et c’est avec grand bonheur que nous avons découvert cette belle nouveauté. Igor j’adore fait suite à Igor – Jamais sans mes oreilles qui fait partie de nos albums favoris.

    Dans ce nouvel opus, nous découvrons avec beaucoup de bonheur comment Igor et son amie/agent taupe Doris se sont rencontrés. Il faut dire que la petite taupe a eu une sacrée enfance, et qu’elle nous fait beaucoup rire avec ses nombreuses facéties. Quant à Igor, il a le malheur d’avoir des oreilles extraordinaires, ce qui, au départ, ne fait pas de lui l’éléphant le plus heureux du monde.

    Tandis que Doris se cherche et fait sa diva, Igor doit subir tout plein d’examens concernant ses oreilles uniques en leur genre. Jusqu’au jour où Doris tombe sur un prospectus lui vantant les mérites d’une intelligence artificielle répondant à toutes les questions. Alors, ni une ni deux, Doris file à Rome avec meubles et parents sous le bras. Et puisque tous les chemins mènent à cette ville, c’est là que nos deux amis vont se rencontrer.

    Encore une belle histoire, avec le début de cette si jolie amitié. On “adore” ces deux personnages, mais aussi l’équilibre entre Nicolas Morlet et Cati Baur. Encore un must-have des éditions Little Urban.

     

    Les baisers de Cornélius

    C’est aux éditions Balivernes que l’on retrouve Les baisers de Cornélius. Et dès la couverture, vous allez vous rendre compte que cet album est terriblement adorable. C’est l’histoire d’une machine à baisers inventée par un vieux monsieur qui vit seul et qui s’ennuie. Il invente tout plein de choses, mais la machine à baisers est réellement extraordinaire. Lorsque ces doux baisers sucrés s’envolent, ils partent un peu partout dans le village et forcément, tout le monde les adore.

    Mais un jour, ils arrivent chez la sorcière, qui n’aime pas du tout les baisers ! Heureusement, l’un d’eux se faufile jusqu’à son bras pour tout changer ! Vous souhaitez savoir la suite ? Il faudra lire Les baisers de Cornélius. Une histoire d’amour, de temps qui passe et de plein de bisous tout rouges et tout sucrés. Mention spéciale aux illustrations qui sont juste merveilleusement tendres et douces.

     

    Le monde secret d’Adélaïde

    Au-delà d’un album et donc d’une histoire, Le monde secret d’Adélaïde est avant tout une merveille de douceur et une splendeur absolue.Vous pouvez le parcourir comme si vous vous promeniez dans un musée, car chaque page est un véritable tableau. Terriblement magnifique !

    Adélaïde vit seule dans son atelier. Ses journées sont avant tout faites de contemplation du monde qui l’entoure et donc, forcément, il lui manque quelque chose.

    Album d’une poésie incroyable, il nous entraine au coeur du quotidien, de la nécessité de se rapprocher des autres, mais aussi de trouver un sens à tout cela. Chaque illustration nous a fait pousser de petits cris de joie et nous ne nous lassons pas de la finesse de chaque trait, de la profondeur des scènes et de cette ambiance, entre douceur et tristesse.

    Un album comme un cadeau que l’on se fait un peu (beaucoup) à soi-même, à partager avec les enfants pour un moment de pure tranquillité.

     

    Comments (0)

    Laisser une réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.