Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Interview autrice jeunesse : Charlotte Bellière nous dit tout

    Interview autrice jeunesse : Charlotte Bellière nous dit tout
    23 février 2021 N.
    In Enfants, Interviews, Livres enfant

    Nous vous en avions parlé lors d’une sélection de petites pépites jeunesse : Père Fouettard, c’est qui celui-là ? nous avait enthousiasmés par ses textes drôles, enfantins et sa chouette histoire totalement différente de celles que l’on a l’habitude de lire durant la période de Noël. Curieux, nous avons eu envie d’en savoir plus sur son autrice, Charlotte Bellière.

    Bonjour, pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous qui vous définiraient vraiment ? 🙂

    Déjà, j’aime bien rigoler : au travail, avec ma famille, avec mes amis.   J’aime aussi être chez moi, seule, au calme, ce qui n’arrive pas souvent avec deux petites colocataires mignonnes et bruyantes.  Je suis très investie auprès de mes élèves.  Et j’adore quand une idée de l’arbre à idées tombe dans ma tête et que je peux la développer.

    Comment devient-on autrice jeunesse ? Une passion ? Un hasard ? Un peu des deux

    Je n’ai découvert les albums jeunesse qu’à 28 ans. Mon compagnon, Ian De Haes, était artiste, mais aussi libraire. Il avait envie d’illustrer un album, il m’a communiqué sa passion et je lui ai écrit des textes.  Depuis, il en écrit aussi et je collabore avec d’autres illustrateurs.rices.

    Est-ce que vous avez toujours voulu faire ce métier ?

    J’ai toujours écrit, mais je n’ai jamais imaginé en faire un métier. Dans l’autre vie, je suis enseignante et c’est une vraie passion pour moi.  Mais c’est vrai que de temps en temps, je ferais bien une pause pour écrire les 1001 histoires que j’ai dans la tête.

    Quels sont vos projets actuellement ?

    Au printemps, Ian de Haes et moi sortons un album qui parle de toutes les sortes de familles (« Et toi, ta famille ? »).  A la rentrée, un livre illustré par Orbie, une illustratrice québécoise, arrive.  « Attends, je vais t’aider » raconte l’histoire de Lisette qui a décidé de s’habiller toute seule. Pour les fêtes, notre 3e et dernière aventure d’Antoine et Arthus mettra la monture de Saint Nicolas à l’honneur.  Puis, plein d’autres projets encore !

    Est-ce que vous avez un personnage favori ? Promis, on ne le dira pas aux autres…

    Notre père Fouettard ?  Il est drôle, il est maladroit, il est passionné de poney… Oui, il me fait rire.  Sinon, j’aime beaucoup Lisette aussi. J’aime qu’elle se rebelle !

    Quel serait le plus beau compliment venant d’un enfant ?

    Un éclat de rire !

    Et vous, vos auteurs jeunesse favoris, quels sont-ils ?

    Je suis épatée par ce que Pierre Bailly et Céline Fraipont ont fait avec leur Petit Poilu.  J’adore lire le Gruffalo ou La sorcière dans les airs de Julia Donaldson pour les rimes et les dessins colorés.  Je suis fascinée par la douceur de Ko et Chiaka Okada dans Ma première nuit ailleurs.  J’adore les délires de Cornebidouille ou encore de Benjamin Chaud.  Bref, je n’ai absolument aucun style de prédilection.  J’aime la diversité !

    Nous avons tous une part d’enfance, quelle est la vôtre ?

    L’imagination, je suppose.  Très vite, une chose anodine peut se transformer en grande aventure dans ma tête.

    Enfin, ici on adore les animaux, est-ce qu’il y en a chez vous ? Et comment s’appellent-ils ?

    Les animaux, je ne les mange pas, mais je ne leur fais pas de câlins non plus.  Je suis allergique aux poilus, ceux qui ont un bec me font peur… Donc, Les animaux, je les aime … mais loin de moi 😊

    Merci à Charlotte Bellière pour toutes ses réponses sincères et qui nous font attendre avec beaucoup d’impatience la sortie de ses prochains albums !

    Comments (0)

    Laisser une réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.