Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Interview illustratrice jeunesse : on adore Marion Arbona !

    Interview illustratrice jeunesse : on adore Marion Arbona !
    8 avril 2021 N.
    In Enfants, Interviews

    C’est tout récemment que nous avons découvert le talent de Marion Arbona, au travers d’un livre magnifiquement illustré : Mon étrange famille. Nous avons tous des personnes un peu étranges ou à part dans notre famille. Mais dans celle de Lili Chartrand et de Marion Arbona, cela prend d’autres proportions. Paru aux éditions D’eux, Mon étrange famille est une petite merveille de poésie.

    Tout d’abord, il y a le narrateur, Philémon, un petit garçon « plutôt timide », mais il y a aussi sa maman Théodosie, qui est une maman-fleur, et son papa, Nicéphore, qui est un papa ébéniste-né aimant se désaltérer avec un grand verre de lait à la sciure de peuplier.

    Et c’est ainsi que vous allez également croiser son frère, « aussi gros qu’un éléphanteau », sa sœur Cassiopée couturière hors pair qui raccommode les cœurs brisés ; ou sa grande sœur Pernelle, grande sœur-arbre qui ne se déplace que la nuit avec ses hiboux chéris.

    Bref, au fil des pages, les enfants s’émerveillent aisément de chaque nouveau personnage haut en couleur et en originalité. La double page de la famille réunie ne manquera pas, elle aussi, de produire son petit effet !

    Un ouvrage pensé comme un livre de collection, avec des illustrations sublimes et une véritable plongée au cœur d’un monde d’un onirisme fou.

    Alors, pour en savoir un peu plus, nous avons posé quelques questions à Marion Arbona, illustratrice débordant de talent.

    Bonjour, pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous qui vous définiraient vraiment ?

    C’est difficile ça… mais je crois que je pourrais dire passionnée (j’ai tendance à trouver une nouvelle passion tous les 10 jours), sauvage (j’aime bien être toute seule chez moi loin du tumulte) et puis quand même un peu sympa aussi, parce que j’aime bien voir des gens parfois.

    Marion Arbona illustratrice

    Comment devient-on illustratrice jeunesse ? Une passion ? Un hasard ? Un peu des deux

    À la base je voulais travailler dans l’animation, et je ne m’imaginais jamais pouvoir travailler seule. À la fin de mes études d’animations aux Arts déco, j’ai envoyé des CV un peu partout pour trouver un travail. Ma première réponse est venue d’une maison d’édition qui me proposait un petit contrat : alors je suis devenue illustratrice. Et je ne me vois plus faire autre chose !

    Est-ce que vous avez toujours voulu faire ce métier ?

    J’ai toujours voulu faire un métier artistique, mais je n’avais pas trop d’idée… ma famille n’est pas dans ce milieu, alors c’est dur de savoir vraiment quels métiers existent. Par contre, mes parents m’ont toujours encouragée à faire de l’art, sans jamais douter que ça pourrait fonctionner.

    Donc à part quelques jobs d’étudiants et un 6 mois dans un centre de photocopies après mes études, je n’ai pas fait d’autre métier. J’étais sûre qu’il fallait que je dessine pour gagner ma vie. Le hasard a fait que cela soit en illustration jeunesse.

    Quels sont vos projets actuellement ?

    En ce moment, j’enchaine les contrats de puzzles pour une compagnie chinoise. Je travaille également pour le Musée d’histoire naturelle de Nancy. C’est très interessant. Et je traine un projet perso aussi, pour lequel je griffonne à temps perdu. Il faut savoir jongler quand on est illustratrice !

    Est-ce que vous avez un personnage favori ? Promis, on ne le dira pas aux autres…

    Quand j’étais enfant, j’ai commencé à lire avec des classiques de romans policiers, alors mes personnages préférés sont des enquêteurs : Hercule Poirot, Sherlock Holmes, Arsène Lupin (qui redevient à la mode). Et sinon j’ai aussi une passion pour Babayaga. Je rêve d’illustrer une de ses histoire. Et puis Calvin et Hobbes sont indétronables.

    Quel serait le plus beau compliment venant d’un enfant ?

    En fait, je crois que le compliment viendrait plutôt d’un adulte qui me dirait : “J’ai gardé votre livre depuis l’enfance, tellement il m’a marqué.” Bon ce n’est jamais arrivé, hein !

    Et vous, vos auteurs jeunesse favoris, quels sont-ils ?

    Roald Dahl. Sacrées Sorcières m’a tellement marquée ! Mais sinon, je suis très fan de beaucoup de monde aujourd’hui, mais en tant qu’adulte (enfin presque)… donc c’est forcement un regard different… Et j’aime particulièrement des livres d’auteurs/illustrateurs.

    Nous avons tous une part d’enfance, quelle est la vôtre ?

    Disons que je paye des factures, ce qui fait de moi une adulte… Sinon…

    Enfin, ici on adore les animaux, est-ce qu’il y en a chez vous ? Et comment s’appellent-ils ?

    J’habite à Paris, donc pas facile d’avoir des animaux même si je les adore. J’ai quand même eu deux phasmes il y a peu… et en ce moment j’ai un blob, qui s’appelle Damien.

    Merci à Marion Arbona d’avoir répondu à nos questions. A l’occasion, nous voulons bien des photos de Damien. 😀 Et si vous voulez découvrir tout l’univers de Marion, c’est ici ! Vous y verrez des exemples de son superbe travail.

    Comments (0)

    Laisser une réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.