Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Interview : Cassandra, créatrice de In Wolf We Trust

Interview : Cassandra, créatrice de In Wolf We Trust
8 mai 2019 N.
In Interviews, Mode et beauté, Unes

Devenue incontournable dans l’univers du véganisme et de la défense des animaux, In Wolf We Trust est une marque qui a un bel avenir devant elle. Cassandra, créatrice passionnée, a répondu à toutes nos questions.

Bonjour Cassandra, qu’est-ce qu’In Wolf We Trust ?

In Wolf We Trust est une marque indépendante née en juillet 2016. Elle a pour but de sensibiliser son public grâce à des visuels doux et des slogans percutants. Elle lie la mode, l’esthétisme et le militantisme.

Pouvez-vous nous dire comment tout a commencé ?

Tout a commencé par ma passion pour le dessin. Cette pratique m’est venue très jeune. Étant fille unique, je dessinais beaucoup pour combler l’ennui, en particulier les animaux, puisque ce sont des êtres que j’ai toujours chéris et qui m’ont fascinée très tôt. J’ai perfectionné ma technique durant des années, sans jamais quitter le dessin animalier. Lors de mon entrée aux beaux arts de Metz, où j’ai étudié pendant 5 ans, je faisais des choses bien différentes, en gardant toujours cette pratique en parallèle.

J’avais de nombreux dessins d’animaux inachevés. En les mettant un jour côte à côte, je leur ai trouvé un certain esthétisme en série. Mes convictions dans le veganisme grandissant, c’est à la fin de mon cursus aux beaux arts que j’ai décidé d’en faire « quelque chose ». Je ne savais pas encore quoi, mais je voulais qu’ils servent à la cause qui m’animait. Le milieu de la mode m’intéressant et le trouvant propice à la sensibilisation, je me suis donc attelée à trouver des collaborateurs locaux. C’est ainsi que depuis juillet 2016, je travaille en étroite collaboration avec l’imprimeur messin « Textil’print » et le fournisseur belge « Stanley/Stella ».

@In Wolf We Trust

Quels sont vos engagements en matière d’environnement et d’éthique ?

J’avais à coeur d’avoir une démarche logique, non seulement en matière de respect animal, mais également environnemental et humain. C’est pourquoi j’ai décidé de collaborer avec un fournisseur textile de coton bio et membre de la Fair Wear Foundation, organisme visant à protéger et améliorer la qualité des ouvriers du textile. Nous recevons régulièrement des photos de l’usine dans laquelle nos textiles sont confectionnés et nous sommes à chaque fois surpris de la qualité de cet endroit : machinerie de technologie de pointe évitant les gestes répétitifs et fastidieux pour les ouvriers, parité entre hommes et femmes au sein des employés, normes de sécurité on ne peut plus respectées, et enfin bâtiments lumineux, spacieux et très propres, pour une bonne qualité de travail des ouvriers.

Collaborez-vous avec des associations ?

Oui, nous collaborons avec des associations, plus précisément toujours avec deux simultanément. Le but est de dessiner un modèle spécial à l’association choisie et de lui reverser 100 % des bénéfices de sa vente. Une fois arrivés à 3 000 € de dons, nous changeons d’association. Aujourd’hui, nous avons déjà aidé l’association MODE SANS FOURRURE à financer sa campagne de sensibilisation dans les métros parisiens avec la campagne « vire ta capuche », à laquelle Remi Gaillard et Grégory Guillotin ont prêté leur visage.

Nous avons également pu participer financièrement à la construction du sanctuaire ELEPHANT HAVEN, soutenu par l’association ONE VOICE, qui sera la premier sanctuaire à éléphants d’Europe basé en France, qui pourrait bien être la clé de voûte à l’interdiction des cirques animaliers dans le pays. Nous avons aussi aidé l’Arche d’Elyri’s Place, un sanctuaire de Meurthe-et-Moselle, à Longwy, qui sauve des animaux domestiques mais aussi d’élevage.

Enfin, désormais nous sommes engagés avec l’association L214 afin de les soutenir dans leur procès et leurs campagnes de sensibilisation et avec l’association 4 NEW LIFE qui vient en aide et fait adopter en France les chiens errants de Roumanie, aux côtés de laquelle nous nous sommes rendus sur place dans le pays pour constater l’urgence de la situation.

@Viretacapuche.com

Quelles sont vos meilleures ventes ?

Les meilleures ventes IN WOLF WE TRUST sont indéniablement les modèles du renard et du loup « ANIMAL DEFENDER ». Cela s’explique probablement par le fait que ces modèles soient en couleur, mais aussi parce que ce sont des animaux appréciés par beaucoup en Europe, proches de nos amis les chiens et d’une grande beauté. Le slogan un peu plus général convainc généralement aussi les indécis, ne savant quelle cause choisir précisément.

Retrouvez tous les modèles In Wolf We Trust ici !

@In Wolf We Trust

Est-ce que la boutique éphémère de Metz a été un succès ?

La boutique éphémère de Metz a eu un grand succès lors de la période des fêtes de fin d’année, avec près de 500 pièces vendues en une trentaine de jours.

@In Wolf We Trust

Des projets pour 2019 ? Vous verra-t-on sur certains salons ?

2019 va être riche en projets, notamment un second voyage en Roumanie pour aider à la construction du refuge que nous allons financer avec les dons du modèle de l’association 4 NEW LIFE. J’ai à coeur de suivre avec intérêt l’utilisation de l’argent de mes clients et aussi de leur permettre de savoir précisément à quoi il a servi. Nous serons sur différents stands cet été, notamment le 19 mai aux portes ouvertes du sanctuaire du Rêve D’Aby en Belgique, le 22 juin à la Vegan Place de Tours, ou encore le 17 août à Gant en Belgique de nouveau, pour le Vegan Summer Fest.

Quel a été le déclencheur de votre véganisme ?

Sans aucun doute les vidéos de L214. Comme je le disais précédemment, j’ai toujours eu un grand amour pour les animaux. Mais lorsque l’on nous apprend à les manger dès l’enfance et que l’on ne nous apprend par contre pas à faire le lien entre l’animal et la viande, il est difficile à l’âge adulte de prendre conscience que l’on doit tout remettre en question.

C’est les vidéos de L214 qui m’ont amenée jusqu’au végétarisme il y a 5 ans maintenant. En le devenant, je savais que j’allais devenir vegan, être végétarienne n’était pas une finalité en soi puisque j’étais consciente de la souffrance engendrée due aux oeufs, produits laitiers etc. Il m’a fallu ensuite 1 an et demi pour passer au veganisme et éliminer ces produits de ma consommation. Je pense qu’aujourd’hui, beaucoup de gens, et notamment les jeunes, sont végétariens ou vegan grâce au travail de L214, c’est pourquoi je les soutiens, et financièrement avec mon modèle spécial et dans leurs actions puisque je suis référente de l’antenne L214 Metz, aux côtés d’Hélène Rouyer qui fait un travail formidable pour l’organisation des actions de rue dans la ville.

Enfin, pour terminer sur une note gourmande, est-ce que vous pouvez nous citer certaines de vos marques vegan préférées ?

Il y a tant de marques que j’aime : Follow your heart, Beyond Meat, Garde’in, Tofurky, Taifun, le Petit Veganne, évidemment, qui est une marque Lorraine, Tomm Pousse et vego… Mais il y en a beaucoup plus. J’aimerais aussi parler des restaurants que je côtoie régulièrement à Metz qui sont Delices Veggies et Chez Valentine, mais aussi Velicious à Strasbourg, Tante Emma’s Veganaria à Saarbruck, BEET au Luxembourg, Hank, Les Palanges d’Opalak, Jeannine Loves Sunday et Végé’saveurs à Paris…

Et des marques françaises qui aident le véganisme à se développer comme Fantôme, une entreprise de sac à main en chambre à air, Le jardin de Lilith une marque de cosmétiques vegan et faits-main de Nancy, VGTL et Minuit sur Terre les marques de chaussures vegan.

Toutes ces entreprises favorisent l’accessibilité au veganisme et surtout fait travailler des acteurs locaux.

Retrouvez tous les modèles In Wolf We Trust ici !

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre newsletter !