Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Cinq réponses et une recette d’Annabelle du blog Flamendra

Cinq réponses et une recette d’Annabelle du blog Flamendra
19 mai 2016 Laure-Hélène
In Interviews, Unes

Cette fois-ci, nous avons posé 5 questions à Annabelle du blog Flamendra. Elle s’est découvert un profond intérêt pour l’alimentation végétale qui a été un véritable changement dans sa vie. Rencontre d’une surdouée qui n’en est qu’à ses débuts !

Comment se passionne-t-on pour la cuisine végétale ? Quel a été le processus dans ton cas ?

Cela fait maintenant plusieurs années que je me plais à passer mon temps libre aux fourneaux afin de concocter des recettes diverses et variées. Ce qui est incroyable avec la cuisine, c’est qu’il est possible de créer une infinité de saveurs et donc de se renouveler constamment. Plus je progresse dans le domaine et plus j’ai envie d’en apprendre davantage pour parvenir à maîtriser au mieux toutes les subtilités des ingrédients.

Le véritable tournant dans ma petite vie de chef amateur aura été actionné par ma transition vers une alimentation végétale. Dès lors, j’ai complètement changé mes habitudes alimentaires et un nouveau monde de couleurs et de saveurs s’est progressivement ouvert à moi. Je découvrais de nouveaux ingrédients, testais des associations d’aliments qui me laissaient perplexe au premier abord pour se révéler être un pur délice par la suite. En définitive, ce fut une véritable renaissance culinaire qui m’aura ouvert les yeux et permis de prendre conscience qu’il est possible de s’alimenter sainement tout en prenant énormément de plaisir.

À partir de ce moment là, impossible de faire machine arrière tant ce nouveau mode de vie était bénéfique sur tous les points. J’ai donc commencé à élaborer des recettes, à les partager autour de moi pour dorénavant les proposer au grand public au travers de mon blog.

IMG_20150702_222443

© Annabelle

Aujourd’hui, quelle est ta recette préférée ? Celle dont tu ne pourrais absolument pas te passer ?

Je suis incontestablement tombée amoureuse des dattes. Ce sont pour moi de véritables petits bonbons de la nature qu’il est possible d’associer à de nombreuses recettes. Je les utilise quotidiennement dans bon nombres de préparations, et à chaque fois, c’est un franc succès ! D’ailleurs, ma recette favorite n’est autre que celle des « ernergy balls », ces petites boules à base de dattes et d’oléagineux. Très faciles et rapides à réaliser, elles sont riches en bonnes calories, moelleuses et particulièrement savoureuses…

energy-balls_1459004426

©Flamendra.fr

Quelle personne représente ta référence absolue en matière de cuisine ?

Curieuse de nature, j’aime fouiner coins et recoins en quête d’inspiration et de nouveauté. Et ce ne sont pas les sources qui manquent : sites culinaires, blogs personnels, chaînes YouTube, livres de recettes… Il y en a pour tous les goûts (c’est le cas de le dire !). Au final, il n’y a non pas une personne qui se démarque des autres, mais une multitude de talents plus ou moins connus qui ont la particularité de me donner des idées et de me motiver davantage.

Quel est l’ingrédient que tu snobes totalement ? Pourquoi ?

En règle générale, j’essaie d’éviter de consommer des produits transformés issus de l’industrie agroalimentaire et me concentre sur des aliments frais et vivants. J’évite également les préparations contenant du gluten au profit d’autres céréales moins nocives pour le transit intestinal. Au final, l’ingrédient que j’essaie le plus d’éviter et que je n’utilise jamais dans ma cuisine végétale n’est autre que le sucre raffiné. À la place, je privilégie les édulcorants naturels tels que les dattes, le sirop d’érable ou encore le sucre de noix de coco.

Ce n’est pas une nouveauté, le sucre blanc est composé de calories vides, c’est-à-dire qu’il est dénué de tout nutriment essentiel au bon fonctionnement de notre organisme. Par ailleurs, il est extrêmement addictif comme l’ont démontré de récentes études et se retrouve, à mon grand regret, presque partout dans l’alimentation que propose les géants de l’agroalimentaire. Cela étant dit et sans compter que les produits proposés en grandes surfaces contiennent de nombreux additifs souvent nocifs pour la santé, je préfère m’orienter vers des ingrédients les plus naturels et les moins travaillés possibles.

pancakes-bananes_1460319702

©Flamendra.fr

Ton prochain défi ? Ta prochaine envie ?

Ma petite tête grouille d’idées et de projets que je souhaiterais prochainement réaliser. En fait, j’ai tellement de choses en tête qu’il m’est parfois difficile de savoir par où commencer. Dans un premier temps, je souhaite me concentrer sur mon blog pour lui donner davantage de contenu. Cela va notamment passer par de nombreuses séances de tests en cuisine, mais également par la rédaction d’articles sur la nutrition afin de sensibiliser et d’informer les personnes intéressées.

Je souhaite faire de mon blog Flamendra.fr un petit nid douillet où il fait bon vivre et où chacun puisse y trouver son compte. Enfin, si le blog rencontre un franc succès et que la demande s’en fait ressentir, j’envisagerais le lancement d’une chaîne de cuisine végétale. Enfin, d’ici là, il reste encore du chemin à parcourir et bon nombre de recettes à réaliser !

La recette : Sablés chocolat et cacahuète

Pour la pâte sablée :

200 g de beurre de cacahuète ou des cacahuètes non salées et non grillées
100 ml de sirop d’érable
1 cuillère à café d’extrait de vanille
50 g de farine de riz (ou tout autre farine de votre choix)
45 g d’huile de noix de coco
1 cuillère à café de beurre de cacahuète

Pour le layer au chocolat :

200 g de chocolat noir (une tablette complète)

Pour la décoration :

30 g de beurre de cacahuète

sablés-chocolat-cacahuete

© Flamendra.fr

Préchauffer le four à 180 °C.

Préparer la couche de biscuit aux cacahuètes : si vous ne disposez pas de beurre de cacahuète en pot, utilisez le mixeur. Verser 200 g de cacahuètes et mixer pendant environ 5 bonnes minutes jusqu’à obtenir un beurre onctueux.

Ajouter ensuite le sirop d’érable ainsi que l’extrait de vanille au beurre de cacahuète et mélanger. Puis, ajouter la farine au tout.

Découper un morceaux de papier cuisson et venir le placer sur la plaque de votre four. Disposer la pâte de cacahuète sur le papier et former un rectangle d’environ 5 mm d’épaisseur.

Enfourner pour 5 à 10 minutes de cuisson. Lorsque le rectangle de pâte arbore une belle couleur dorée, c’est qu’il est temps de sortir la préparation du four.

Laisser le biscuit reposer pendant au moins 30 minutes afin qu’il ait complètement refroidi.

Lorsque le biscuit est à température ambiante, l’émietter grossièrement et le placer dans votre mixeur. Mixer jusqu’à obtenir une préparation sableuse.

Chauffer l’huile de noix de coco quelques instants au micro-onde afin de la liquéfier et l’ajouter avec la cuillère à café de beurre de cacahuète à la préparation. Mixer jusqu’à ce que la pâte commence à accrocher aux bords de votre robot : c’est le signe que la base de biscuit est fin prête.

Sortir ensuite un plat rectangulaire de dimension 25 x 18 cm environ, découper une feuille de papier cuisson et la placez au fond de votre plat. Cette étape va vous permettre de démouler votre préparation sans le moindre problème.

Verser ensuite la pâte sablée aux cacahuètes dans le plat. Utiliser une petite cuillère pour bien aplatir et répartir le mélange de façon uniforme sur toute la surface du plat. Puis le placer au réfrigérateur le temps de préparer le layer au chocolat.

Découper la tablette de chocolat en carrés et mettre le tout dans une casserole à fond épais ou dans un récipient que l’on vient placer sur une casserole remplie d’eau bouillante si vous préférez opter pour une cuisson au bain marie.

Une fois le chocolat fondu, sortir la pâte aux cacahuètes du réfrigérateur et verser le chocolat fondu par dessus. Bien étaler le chocolat de façon homogène.

Dans une petite casserole, faire chauffer les 30 g de beurre de cacahuète à feu doux et versez la préparation sur le chocolat. Ensuite, avec la pointe d’un couteau, effectuer des mouvements circulaires au niveau du layer au chocolat pour créer des formes qui donneront aux sablés un joli look et un petit goût de cacahuète en plus.

Lorsque la décoration est faite, placer la préparation au réfrigérateur pendant au minimum 2h afin que le chocolat se solidifie. (Ne pas couper les sablés immédiatement sinon le chocolat fondu va se répandre partout).

Au bout des 2h, sortir la préparation, attendre une bonne dizaine de minutes puis couper des petits sablés de la taille de votre choix.

Il vous faudra ensuite conserver ces petits délices au congélateur et les sortir quelques minutes avant dégustation.

Pour retrouver toutes les recettes d’Annabelle, rendez-vous sur son site, mais aussi sur son Facebook !

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.