Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Interview de Cédrick Chaboussit : auteur du merveilleux Tea for 2

    Interview de Cédrick Chaboussit : auteur du merveilleux Tea for 2
    2 avril 2021 N.
    In Interviews

    Nous avons découvert le talent de Cédrick Chaboussit grâce au jeu Tea for 2 (dont nous vous parlons ici). Parce que nous avons totalement accroché avec cet univers et les règles, nous avions envie d’en savoir plus sur son créateur. Petite rencontre pour en savoir plus et faire de belles découvertes.

    Bonjour, comment pourriez-vous nous en dire plus sur vous en quelques mots ?

    Bonjour, j’ai 47 ans, je vis à Niort avec mon épouse et mes trois filles et exerce la profession d’Ingénieur d’Affaires dans l’industrie. Je crée des jeux de société sur mon temps libre depuis une dizaine d’années.

    Cédrick Chaboussit

    Comment devient-on auteur de jeu de société ?

    Je joue depuis toujours et mon caractère me pousse à analyser tout ce qui m’entoure pour comprendre. Je pense que c’est la raison principale de ma passion pour les jeux de société, car ce sont des concepts qui reproduisent simplement ce qui se passe dans la vraie vie. J’ai donc toujours été très curieux d’essayer les nouveaux jeux et très critique aussi.

    Je suis passé à l’action en créant mes propres prototypes et j’ai eu la chance de connaitre l’édition et la reconnaissance du milieu très rapidement avec Lewis & Clark en 2013, un jeu plutôt pour connaisseurs.

    Et lorsque vous étiez enfant, vous vouliez faire quoi comme métier ?

    Je n’ai jamais eu d’idée très précise et je n’ai pas été guidé. J’ai donc poursuivi mes études dans les matières qui me plaisaient et j’exerce aujourd’hui un travail qui me plaît et me correspond.

    Votre jeu préféré de tous les temps, ce serait quoi ?

    Ce n’est pas facile de répondre tant il existe une très grande diversité de jeux, ils ne peuvent pas être comparés. Chaque jeu est adapté un certain public, à une tranche d’âge, à l’envie du moment, à la durée que l’on a à disposition, etc. Je pense que Les Châteaux de Bourgogne (de Stefan Feld chez Alea) serait mon n°1 actuel, je serais toujours partant !

    Sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

    Je travaille sur la version solo de Lueur, mon dernier jeu sorti. Elle va être proposée en “Print and Play” par Bombyx pour ses 10 ans dans quelques mois. Je peaufine également quelques prototypes qui n’ont pas encore trouvé d’éditeur.

    Vous avez des chouchous parmi les auteurs/illustrateurs de jeux français ?

    Je me sens plus proche des productions des auteurs allemands en général. J’ai de très bon amis parmi les auteurs francophones (ils se reconnaitront !) et je suis avec attention le travail de quelques uns dont Antoine Bauza, Régis Bonnessée, Sébastien Pauchon et Yoann Levet.

    Côté illustrateurs, je suis fan de Vincent Dutrait qui a illustré trois de mes jeux, et j’aime beaucoup ce que font Maud Chalmel (Shamans, Attrape-rêves), et Julien Delval (Les Aventuriers du Rail, Res Arcana).

    Vous êtes plutôt Monopoly, belote ou Donjons & Dragons ?

    J’étais belote et Donjons & Dragons il y a 25 ans, et aujourd’hui je suis un mélange de tout ça !

    Les jeux vidéo, c’est le mal ?

    Pas forcément. Je l’ai pratiqué dans ma jeunesse sur PC et c’était très excitant, tous les jeux qui sortaient étaient innovants. Aujourd’hui, je n’ai plus de temps à y consacrer, les jeux de société comblent ce besoin d’évasion et surtout je n’ai pas envie de passer mon temps libre devant des écrans, je le fais déjà assez au travail.

    Enfant, quel jeu auriez-vous rêvé d’avoir ?

    Lorsque j’étais enfant, j’avais une imagination sans limite, je pense que j’aurais aimé un jeu qui me fasse voyager dans des univers originaux plein de surprises.

    Enfin, quelle adaptation de film aimeriez-vous voir en jeu de plateau ?

    J’aimerais voir les films de Miyasaki adaptés en jeux mais pas n’importe comment, en respectant les émotions qu’ils transmettent au spectateur, ce serait formidable !

    Merci beaucoup à Cédrick Chaboussit d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. N’hésitez pas à découvrir ses jeux ici !

    Comments (0)

    Laisser une réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.