Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Balade végétale dans les cuisines et les jardins de Baumanière

Balade végétale dans les cuisines et les jardins de Baumanière
17 juillet 2019 N.
In Interviews, Restaurants, Unes

Jean André Charial a été l’un des tout premiers chefs de France à proposer un menu légumes au milieu des années 80 à l’Oustau de Baumanière, en même temps qu’Alain Ducasse au Louis XV à Monaco, et bien avant Alain Passard à Paris, désormais mondialement connu pour sa cuisine du potager.

C’est Raymond Thuilier, le grand-père de Jean André Charal, qui lui a transmis le potager, et déjà, en 1972, le menu servi à la reine d’Angleterre mentionnait les légumes séparément des plats avec la « mousseline d’artichauts » et les « petits pois de notre jardin ».

Incroyable potager de Baumanière

Incroyable potager de Baumanière

Le potager de Baumanière, source d'inspiration pour le chef

Le potager de Baumanière, source d’inspiration pour le chef

Considérablement agrandi avec l’arrivée du chef Glenn Viel il y a 5 ans, avec des centaines de pieds de tomates, d’aubergines, de petits pois et 1500 pieds d’asperges en plus… le potager fait désormais partie des incontournables de Baumanière.

Le Menu d’été 2019

Certainement l’un des menus axés sur le végétal les plus pointus et complexes de France, au prix très sage de 135 euros par personne, pour un restaurant 2 étoiles qui s’oriente clairement vers une troisième étoile Michelin. L’avenir nous le dira très certainement. Parmi les propositions du chef, on trouve notamment les Amuse-bouche fleurs de courgettes en tempura, ketchup tomate poivron, jus d’ail noir ; une incroyable tarte à la tomate et le fameux dessert dont tout le monde parle : « Ma vision de la Carotte en sucré ».

Laitue "serrée" sous pression, abricot, fenouil et citron confit

Laitue « serrée » sous pression, abricot, fenouil et citron confit

 

Glenn Viel en cuisine

Préparation des amuse-bouche à base de fleurs de courgettes toutes fraiches par Glenn Viel

L'époustouflant dessert

L’époustouflant dessert

Pour aller plus loin, voici l’interview de Jean André Charial, propriétaire des lieux et passionné par le végétal.

Si l’on vous dit « cuisine végétale », qu’est-ce que cela vous évoque ?

Cela évoque une cuisine à base de légumes sans exclure les pâtes et le riz, mais pas forcément diététique.

D’où proviennent les légumes que vous utilisez au fil des saisons ?

De mon potager en grande partie et des maraichers locaux.

En pleine nature...

En pleine nature…

Le restaurant dispose-t-il de son propre potager ? Comment est-il cultivé ? Selon quelles exigences ?

Oui, cultivé sans engrais chimiques pour les besoins du restaurant, c’est-à-dire, planté sous serre de quinze jours en quinze jours, puis en plein champ avec le même décalage, de façon à en avoir un peu tous les jours et partout en même temps.

L’engouement pour le végétal vous enthousiasme-t-il en cuisine ?

Toujours, sachant que j’ai créé mon premier menu légumes en 1987.

De la terre à l'assiette

De la terre à l’assiette

Pensez-vous qu’il soit possible de proposer un menu végétal capable de plaire à tous les publics ?

Oui

Si l’on vous demande (à l’avance bien sûr) un repas 100 % végétal, des mises en bouche aux mignardises, qu’est-ce qui vous vient en premier à l’esprit ?

Le menu existant sans apport de matière animale.

"Nos aubergines, notre vision, une touche de café"

« Nos aubergines, notre vision, une touche de café »

Quant au chef pâtissier, aimerait-il relever le défi d’un dessert gourmand, crémeux et original sans aucun produit d’origine animale ?

Il y a un dessert végétal dans le menu que nous proposons.

Utiliser des protéines végétales, un défi, une envie ou une contrainte ?

Plutôt un défi.

Baumanière mise sur le végétal

« Une tarte de tomate »

Et vous, votre légume favori, comment le cuisinez-vous ?

Petits pois, simplement cuits dans l’eau bouillante 40 secondes et un peu de beurre frais.

 

Pour en savoir davantage sur ce lieu magnifique et unique, découvrez le site de Baumanière.

Pour un menu entièrement végétal, pensez à prévenir au préalable lors de votre réservation.

Un article à lire sur le site de Joli Rêve pour une découverte plus approfondie de Baumanière, le temps d’un week-end pas tout à fait comme les autres.

Comment (1)

  1. Laurent 1 mois ll y a

    super article

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.