Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Interview engagée : Archétype, héros des temps modernes !

Interview engagée : Archétype, héros des temps modernes !
21 septembre 2015 N.
In Interviews, Unes

Aujourd’hui, on a choisi de vous proposer une interview un peu différente. Archétype vous connaissez ? Pour tout vous dire, c’est au détour d’une page Facebook que nous avons découvert ce nom. Héros des temps modernes, intervenant dans l’illégalité : Archétype sauve des vies, des vies animales. Intrigués ? Voici l’interview de quelqu’un pas du tout comme vous et moi.

Bonjour à vous, pourriez-vous nous décrire vos actions en quelques mots ?

 Salut, pour peu que vous habitiez une grande ville et que vous soyez sensible à la vie animale, vous avez dû observer que la présence d’animaux « faisant la manche » sur les trottoirs était devenue quasi-systématique. Pour ma part, j’ai découvert une organisation bien rodée et un véritable trafic qui fait prendre un sacré coup à l’image du chien compagnon de galère. Nos actions visent à sauver le plus possible d’animaux de cette forme d’exploitation et à révéler le pot-aux-roses.

560255_843199715722958_6231723637408995262_n

Quand et comment (pourquoi) avez-vous commencé les interventions ?

J’ai été enquêteur pour une asso de protection animale, et il y avait toujours plus de signalements concernant des animaux vendus à la sauvette, des portées exposées dans la rue, entre autres maltraitances. Je me suis vite rendu compte qu’il n’y avait presque aucun cadre juridique pour faire intervenir la police, qui est généralement ignorante des textes de loi protégeant les animaux. Et le statut d’enquêteur n’offre aucune légitimité pour intervenir soi-même. Je ne pouvais le faire qu’en me mettant hors-la-loi, et ça fait maintenant 5 ans que je suis un voleur.

10420137_853659318010331_8342903408420442714_n

Parmi tous les signalements que vous recevez, comment procédez-vous pour isoler les urgences ? Combien de cas pouvez-vous gérer dans un mois par exemple ?

Nous agissons avec des asso qui prennent en charge les animaux, et qui sont constamment au bord de la saturation, avec des moyens limités. Il n’y a pas de place pour tout le monde, donc nous essayons de sauver au moins les animaux les plus en détresse. Soit nous constatons nous-mêmes les cas (surtout qu’on connait les récidivistes), soit on nous les transmet. Dans ce cas, nous vérifions de toute façon toujours les faits, quitte à rester poster ou filer les trafiquants plusieurs heures.

Il peut y avoir plusieurs sauvetages par semaine sur une période et rien en un mois sur une autre, c’est complètement aléatoire.

10393943_849796871729909_8073123765880374119_n

 

10897925_847992128577050_986266767590409894_n

Avec internet, difficile de conserver son anonymat… Comment faites-vous pour intervenir tout en demeurant dans l’ombre ?

 Dans la rue nous avons des déguisements, et sur internet des pseudos. D’ailleurs Archétype est bien le mien et pas le nom du groupe, parce que je ne m’exprime qu’en mon nom sur la page et qu’il n’y a pas de groupe bien défini. L’équipe est trop variable pour ça.

10896994_855235111186085_7804696752740348099_n

Vous travaillez avec des associations pour placer les animaux sauvés, mais êtes-vous parvenus à collaborer avec les forces de l’ordre dans certains cas ?

Si on a affaire à la police, c’est généralement qu’on s’est fait attraper. On m’a déjà passé les menottes, puis relâché cinq minutes après pour me permettre de m’enfuir quand j’ai pu m’expliquer. Une autre fois on a été trois à être allés en garde à vue (on attend toujours notre date pour le tribunal). Tout dépend de la mentalité des policiers sur lesquels on tombe, ou plutôt qui nous tombent dessus. Certains nous ont encouragés (même en garde à vue) et j’ai même eu des signalements émanant de la police.

Mais d’une manière générale, on évite de trop l’intéresser. On n’est pas constitués en milice et nos actions restent non-violentes, ce qui nous a rendu relativement tolérables jusque-là.

11048634_874a761932566736_4840537721455043684_n

Comment voyez-vous l’avenir ? Que sera devenu Archétype dans quelques années ? Toujours en action ? Pensez-vous que vous allez créer des vocations ?

Rendre les actions publiques était censé donner un avenir à cette cause, en mobilisant les gens et en leur proposant des moyens de pousser les pouvoirs publics à réagir ; ce qui, pour l’instant, a bien moins de succès que les actions elles-mêmes. Pourtant elles continueront à ne sauver des animaux qu’au compte-gouttes encore et encore, sans jamais enrayer quoi que ce soit. Et la prise de risques ne fait qu’augmenter. C’est aussi la raison pour laquelle je ne veux pas faire d’émules. Perso j’ai évité les dérapages jusque-là, et j’ai eu beaucoup de chances.

L’avenir de cette cause est juridique et militant. Moi je ne suis qu’un voleur.

Merci à Archétype de nous avoir répondu malgré l’urgence des situations qu’il a à gérer. Nous leur souhaitons à tous beaucoup de courage et ils ont notre respect et notre amitié !

La page Facebook Archétype : https://www.facebook.com/pages/Archétype

Comments (9)

  1. tastet 4 ans ll y a

    rien à dire vous êtes non seuleument hopnnête mais en plus réaliste…la lutte contre la maltraitance sera un jour obligée d’en passer par des groupes d’action comme archétype…et à mon avis ce sera bien plus virulent..car plus on va plus c’est hard…je soutiens toutes les interventions sur le terrai qu’elles soient au niveau des labos qui expérimentent sur les aniamux que sur la mendicité dans la rue aec &nimaux ou autre…vraiment bravo

  2. yo n 4 ans ll y a

    merci pour ce que vous faites… merci pour tous ces animaux sauves

  3. Melinda 4 ans ll y a

    Bravo merci pour ce que vous faites pour les animaux

  4. Michèle 4 ans ll y a

    Je suis très touchée et admirative pour vos actions, et l’ intelligence avec laquelle vous agissez. Bravo et bon courage !

  5. BRACONNIER PASCALE 4 ans ll y a

    Coucou, c est génial ce que vous faites mais c est vrai que vous devez vous sentir comme un grain de sable sur une plage. Mais si vous pouvez continuer , allez-y svp. Avez vous besoin de d argent pour pouvoir continuer?

  6. Arch 4 ans ll y a

    Merci Pascale, mais ce sont les asso qui prennent en charge les animaux, qui sont le plus dans le besoin. N’hésitez pas à m’écrire en mp sur Facebook si vous voulez connaître celles avec qui on travaille.

  7. arnudin 4 ans ll y a

    MOI !!je voudrais vs dire que vs étes des jeunes gens formidables avec un respect pour les animaux… y en a marre de voir ces soient disant SDF ou roumains volés des animaux domestiques et les exploiter pour la mendicité!!!! qui n hésite pas a ce servir d eux! Continué votre cause : il en faut des tripes comme vs pour les sauver ….. et je comprends pas pourquoi y a pas de loi pour interdire ça!!!! y a tant de souffrance animal si vs pouvez aidez aussi dans les labo!!!!! BONNE CONTINUATION ……bravo et merci
    !

  8. bally christyiane 4 ans ll y a

    bravo pour votre aide vous bouger certains reste accrocher a leur téléphone et ne réagisse pas aussi vite que vous continuer sur cette voie je suis une mamy qui est contre la maltraitance des animaux et des humains et contre la contrebande qui s’engraissent avec ces pauvres chiens encore merci a vous tous

Pingbacks

  1. […] l’origine de cette initiative, un homme qui se dit, sur le site Veggiebulle lors d’une interview, « enquêteur pour une asso de protection animale, et il y avait toujours […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.