Articles lifestyle, voyage, cuisine.
Veggiebulle est une marque Taniwha

Veggiebulle vous invite à découvrir tout un univers vegan, végétarien, gourmand, innovant et surprenant. Nous aimons faire des découvertes et surtout les partager !

Nous recevons en moyenne 16 000 visiteurs par mois et sommes fiers de vous compter toujours plus nombreux. Notre communauté Facebook est extrêmement active et nous sommes heureux de pouvoir échanger, partager et informer.

Partenariat : si vous êtes une marque, un créateur, un prestataire de services… et que vous souhaitez que nous parlions de vous ; si vous désirez nous faire tester des produits ou que vous aimeriez faire de la publicité via notre site, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Interview Christophe Lecoeur, créateur de Coutiver

Interview Christophe Lecoeur, créateur de Coutiver
23 février 2016 N.
In Interviews, Mode et beauté, Shopping, Unes

Christophe est français, mais il vit en Angleterre. Et c’est depuis le Royaume-Uni qu’il crée, invente et réinvente l’univers de Coutiver. Coutiver, on vous en a parlé ici au travers d’un test produit et nous avions envie d’en savoir un peu plus. A la rencontre de Christophe et de ses sources d’inspiration.

Bonjour Christophe, est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis né dans le sud de la France où j’ai commencé très jeune à développer une passion pour la nature et le développement durable. En effet, à l’âge de 14 ans déjà, j’ai « forcé » mes parents à faire du recyclage, nous allions en voiture à 3 km de la maison pour mettre les bouteilles en plastique dans des grandes cages !

A 18 ans, j’ai quitté la Côte d’Azur pour Paris où j’ai forgé ma jeunesse pendant plus de 10 ans dans la mode et le luxe. J’ai adoré mon expérience dans ce domaine, mais je me posais beaucoup de questions sur le sens que prenait ma vie et la tournure qu’elle allait prendre dans le futur.

christophe-coutiver-1

Quand et comment a commencé l’aventure Coutiver ?

 Après avoir été transféré à Londres, j’ai finalement démissionné pour me reconvertir dans un domaine plus en adéquation avec mes principes. J’ai toujours rêvé d’être auto-suffisant et d’avoir un impact positif sur mon environnement, fabriquer des cosmétiques ayant un impact minime sur la nature et qui soient bons pour la santé. Ce n’est pas facile quand on est exigent comme moi !

 Où sont fabriqués vos produits ?

 Tous les produits Coutiver sont fabriqués dans ma cuisine à Colchester, la plus vieille ville anglaise.

Vos savons, bougies… sont vegan, les emballages recyclés et recyclables, les savons sont à saponification à froid : une telle qualité de la marque en générale a dû vous demander beaucoup de travail et de réflexion ?

Comme je le disais, je suis très exigent et je questionne sans arrêt ce que je fais, essayant d’améliorer sans cesse. Tout est choisi méticuleusement pour avoir un impact minime sur la santé et l’environnement, que ce soit en production, l’utilisation et l’après vie des produits.

Depuis peu, j’ai ma propre production d’électricité générée par des panneaux solaires. J’essaie de trouver des alternatives pour utiliser plus de produits locaux (européens), comme le verre de la bougie fabriqué en France ou le papier recyclé en Allemagne. En ce qui concerne les huiles des savons, c’est plus difficile de faire pousser des cocotiers dans notre coin, mais l’huile d’olive ou d’amande sont d’Europe, et par exemple l’huile essentielle de lavande vient d’Aix en Provence. J’organise également chaque année une plantation d’arbres pour compenser l’empreinte CO2 de mon activité et celle de Coutiver, et des nettoyages de réserves naturelles locales.

christophe-coutiver

Votre clientèle est internationale, mais vous semblez avoir un vrai succès d’estime en France, non ?

 En effet, Coutiver a une clientèle qui est prête à commander de Corée ou même des Etats-Unis pour avoir des produits qui joignent toutes ces spécificités : bio, vegan, sans huile de palme, neutre en CO2…

Les premières années, évidemment, l’Angleterre était le pays principal de vente de produits Coutiver, mais depuis l’année dernière, je suis très fier que la douce France soit maintenant le premier pays consommateur de savons Coutiver.

Est-ce que vous allez proposer de nouvelles senteurs ou de nouveaux produits en 2016 ?

J’aimerais développer plus de cosmétiques, comme des déodorants, dentifrices, etc. mais développer une nouvelles gamme demande énormément de temps, surtout que je fais absolument tout moi-même, de la production à l’emballage (c’est ce qui demande le plus de temps !)

Et vous, dans votre salle de bain, quels sont les autres produits que vous aimez utiliser ?

J’utilise des produits bio et vegan qui sont fabriqués localement. J’essaye également d’utiliser des produits aux emballages compostables comme les brosses a dents Monte Bianco ou les cotons-tiges en papier, je suis un passionné de compostage !

IMG_20160201_115014

Vivant de l’autre côté de la Manche, qu’est-ce qui vous manque le plus ?

 J’aime les débats à la française et la façon que nous avons de philosopher, la culture de communication est vraiment différente en Angleterre.

Le « vrai » café au comptoir me manque aussi, ainsi que les terrasses pour déjeuner. Et finalement… les cigales et les étés du Sud de la France !

 Et à Londres, quels sont vos lieux favoris ?

Je ne vais pas beaucoup à Londres, mais les jardins sont magnifiques comme « Kew Garden » le jardin royal, ou des endroits plus « Arti underground » comme « Brick Lane », ou sinon j’aime marcher sur la plage en hiver et me promener dans les bois anglais, ce sont des endroits magiques et plein de vie. L’Angleterre m’a toujours étonné par sa biodiversité.

IMG_20160201_115029

 Merci à Christophe d’avoir répondu à nos questions et on retrouve Coutiver sur Etsy ainsi que sur Facebook.

Lisez notre article sur les produits Coutiver !

Comments (2)

  1. Catou13012 4 ans ll y a

    Magnifique reportage et très intéressants commentaires ! Je vais devenir fan de vos produits ! Quelle leçon de vie…. Merci… Catherine

  2. TataMomo 3 ans ll y a

    Très beau reportage…..moi je suis déjà fan de Xristof depuis toujours et de l’éclairage qu’il donne à sa vie.
    Et puis être né un premier mai – fête de l’incomparable muguet – (la fleur préférée de Christian Dior que l’on retrouve dans tous ses parfums) est un signe qu’il a bien choisi son chemin et son destin.
    Le beauté au quotidien rends la vie meilleure.
    Merci de ce partage.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.